Disposition et style

Jardin de rocaille japonais – découverte des bases du style oriental

Jardin de rocaille japonais - découverte des bases du style oriental

Dans l’art du jardin, le style se réfère à une combinaison de traditions, de canons, de techniques et de principes qui assurent l’unité du système figuratif du jardin, son contenu idéologique et artistique généralisé. La stylistique du jardin au Japon s’est formée sous l’influence de la nature environnante. Une flore particulière, des îles encadrées par de grandes eaux, de courtes rivières qui coulent à flot, des lacs d’origines diverses, de belles montagnes. Les caractéristiques géographiques du pays permettent de transformer même quelques mètres de superficie en un jardin à part entière – un jardin de rocailles japonais alliant naturel, minimalisme et symbolisme.

Contenu

Rock Garden – la carte de visite du Japon

La qualité remarquable de la culture japonaise réside dans le fait que tout ce qui est nouveau ne détruit pas et ne supprime pas les traditions existantes, mais est transformé, complétant avec succès ce qui a été créé pendant des siècles. Le bouddhisme, qui a été introduit ici de l’extérieur, a été modifié par la propre vision du monde japonaise. Ainsi, la doctrine japonaise philosophique et religieuse du bouddhisme zen a été formée. Sous son influence, des jardins spéciaux ont commencé à être créés: monastère et temple.

Jardin de pierre zen

Une sorte de microcosme dans lequel le sable, les cailloux, les pierres et les mousses ont créé le prototype de l’univers

La culture zen a engendré un jardin qui pourrait se passer de plantes ou en avoir en quantité minimale. Une sorte de microcosme dans lequel le sable, les cailloux, les pierres et les mousses créaient le prototype de l’Univers, était destiné à la méditation, à une immersion profonde dans la pensée, la contemplation et la connaissance de soi. Le jardin de rocaille, mystérieux et incompréhensible pour les occidentaux, est devenu pour le Japon la même marque de fabrique que le sakura et le chrysanthème. Dans la culture du jardinage paysager d’autres pays, il n’a pas d’analogues.

L’histoire du Japon a conservé le nom d’un maître bouddhiste zen qui a créé le premier jardin de rocaille au Japon. Le jardin du temple bouddhiste de Kyoto Ryoanji a été construit par le maître Soami (1480-1525). Sur un site de 10×30 mètres, il y a 15 pierres réparties en cinq groupes. La tradition prescrit de regarder les pierres d’un certain endroit. Si vous le suivez, l’harmonie mystérieuse et inexplicable du jardin aura un effet hypnotique sur vous..

Points clés dans le style du jardin de rocaille

Le style japonais plaira à ceux qui sont prêts à abandonner la splendeur luxuriante des jardins européens. Les amateurs de détente et de réflexion apprécieront tous les charmes d’un jardin de temple minimaliste. Ceux qui veulent construire un jardin de pierre japonais de leurs propres mains devraient prendre en compte les points clés de sa formation dans un premier temps:

  • Le vide est la première impression qui se développe à la vue de ce jardin. Sa superficie ne doit pas être aussi complète que possible, comme c’est la coutume dans les jardins européens. Une perception contrastée de l’espace ouvert et occupé est nécessaire..
  • Il est nécessaire de déterminer le point de contemplation, par rapport auquel le jardin sera orienté. Étant donné l’effet aveuglant du soleil de midi, le côté nord est préféré pour le point de vue. Selon l’heure de la journée (matin ou soir) à passer dans le jardin, l’objet de concentration de l’œil est placé dans la partie est ou ouest du site.
  • L’asymétrie est le principe de base de tous les jardins japonais. Pas besoin de sélectionner des pierres de taille similaire, placez-les parallèlement les unes aux autres. Un jardin de rocaille traditionnel est construit avec un réseau géométrique heptagonal de lignes. La taille de l’heptagone n’est pas si importante. L’emplacement des objets doit être tel que chacun d’eux soit visible de tous les points de vue.
  • S’il y a des plans d’eau ouverts sur le site, la réflexion des éléments du jardin dans l’eau doit être prise en compte. Même le contour des ombres des objets est considéré comme important..
Perception contrastée de l'espace ouvert et occupé

La zone du jardin de rocaille ne doit pas être aussi pleine que possible

Eau et mousse dans le jardin de rocaille

La forme des ombres et la réflexion dans l’eau – tout est important dans le jardin de rocaille

Voici l’entretien d’un tel jardin:

La culture japonaise en Russie reçoit beaucoup d’attention. Nos concitoyens sont intéressés par les caractéristiques des traditions, des cérémonies, de la philosophie, de la culture et, bien sûr, de la cuisine de ce pays. Système d’auto-amélioration «Kaizen», par exemple, il est utilisé avec succès à l’usine de laminage de tuyaux de Chelyabinsk. Il y a aussi un jardin de rocaille privé.

Réseau géométrique heptagonal de lignes et rocaille à Tcheliabinsk

À gauche: un réseau géométrique heptagonal de lignes – la base de la construction d’un jardin de rocaille; À droite: rocaille de l’usine de laminage de tuyaux de Tcheliabinsk

Aujourd’hui, on dit souvent que les composants géométriques du mystérieux jardin de rocaille du temple Ryoanji sont ouverts et que son harmonie se traduit par des formules simples. Oui, il semble que oui … Ou plutôt, il semble aux Européens. Le jardin de rocaille, comme les hiéroglyphes, restera à jamais mystérieux et incompréhensible pour nous, même si nous apprenons à imiter leur forme. Ceux qui veulent incarner un jardin de rocailles sur leur site doivent comprendre que ce ne sera qu’une copie, recréant la forme externe de l’original. Bien que parmi les copies, il y ait des chefs-d’œuvre.

logo

Leave a Comment